Argh les vacances riment souvent avec aéroports et vols…. Mais comment gérer les premiers vols de Bibou ? Comment l’aider, suivant son âge, s’il commence à avoir peur de l’avion ?

      1.  Le préparer à l’avance

large-54

Ne pas le prendre par surprise et débarquer à l’aéroport en se disant que du coup il n’aura pas le temps de se rendre compte des choses. En plus, le gros risque c’est que la crise en arrivant soit encore plus importante. Lui parler du voyage, lui montrer par exemple sur une carte le trajet qui sera fait est toujours un bon point. Vous pouvez lui expliquer comment sera fait le vol, le décollage… Moins la place à l’imagination sera là et moins de peur et de zones de doutes il y aura dans sa tête.

Il existe des livres très sympa expliquant tout ce qui se passe pour un vol comme « Je prends l’avion » de Dominique Foufelle.

      2.  L’équiper comme un grand

large-45

Il existe plein de valises trop mignonnes pour les enfants maintenant qui lui permettent de voyager et faire comme vous. Il pourra mettre son doudou préféré, un ou deux jouets (n’hésitez pas à en glisser un nouveau dedans pour que ça lui fasse une surprise à découvrir pendant le vol) et s’amusera avec.

Perso on est hyper fan de la marque Skiphop avec plein de modèles d’animaux comme ici une girafe trop mignonne.

212311

       3.  Contenir sa propre peur

large-53

Alors oui on sait c’est plus facile à dire qu’à faire mais imaginez bien que vous êtes en tant que parent un vrai exemple, une référence pour votre enfant… Alors s’il vous faut extrêmement stressé il y a de fortes chances qu’il ne soit pas rassuré du tout. Si vraiment vous êtes très angoissé parlez-en avec lui pour lui expliquer les choses et lui montrer que tout « va bien ».

      4.  Bien choisir ses vols

large-51

Avec un peu de chance si vous parvenez à prendre un vol tardif (fin d’après-midi/soirée) votre enfant pourra s’endormir un peu pendant le vol. De même on évite bien sûr tout ce qui peut l’exciter avant (orgie de bonbons et choses sucrées en tout genre, il parait ça énerve … ). Si vous partez pour un vol long courrier alors il est certain que voler la nuit aide toujours. Lors de l’enregistrement, si c’est un long courrier essayer de prendre des places près des espaces repas/toilettes, votre enfant aura un peu plus d’espace pour marcher un peu que en plein milieu avec juste le couloir.

      5.  Penser à tout ou presque 

large-46

Tout comme vous on pense à lui mettre une tenue confortable, qui lui permettra de se blottir dans vos bras ou dans le coin de son siège pour dormir et se reposer tranquillement. Outre doudou et ses petits jouets, on prend suivant son âge : changes, couches, ses couverts, biberons, ses petits gâteaux préférés en cas de petit creux… sa couverture préférée… tout avec nous et à portée de main. Il commence à s’ennuyer hop on sort de quoi dessiner, un petit dvd, une petite musique… on essaye d’anticiper et prévoir de quoi l’occuper pendant le vol.

      6.  Et enfin partager un bon moment ! 

large-48

C’est un super moment que vous allez partager en famille ou juste vous et Bibou alors on en profiter pour aussi rigoler et se créer un super souvenir. Au décollage pour aider votre enfant à ne pas avoir mal aux oreilles on fait un concours de bâillement par exemple, on le laisse présenter sa carte d’identité à l’embarquement, … on essaye d’ajouter une petite partie de jeu à plusieurs moments pour que justement il prenne plaisir à ce voyage et ai envie de recommencer 🙂

Logo transparent

Posted by:mysupermaman2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s